Communiqué sur le partenariat scientifique naissant entre l’Université Antonine et l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis sur l’encodage numérique des traditions musicales de l’Orient

Le 17 mars 2016, l’Université Antonine a signé avec l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis une convention de partenariat scientifique pour la réalisation du projet « La MEI face aux traditions musicales monodiques modales ». Ce projet a pour objectif d’établir des procédures de transcription et d’analyse de séquences musicales qui s’adaptent aux traditions musicales monodiques modales, en même temps qu’elles s’intègrent à la voie théorique et technologique tracée par la « Music Encoding Initiative » ou MEI. Le champ d’étude est celui des traditions monodiques modales qui sont généralement de transmission auditive (notamment orale), mais parfois de transmission complémentaire scripturale (notation musicale), qui sont inhérentes aux mondes arabe et méditerranéen et aux sphères culturellement apparentées, comme les traditions musicales ecclésiastiques monodiques, les musiques médiévales européennes monodiques, les traditions d’Asie mineure, d’Iran et d’Asie centrale. Ce partenariat est assumé conjointement par le Centre de Recherche sur les Traditions Musicales (CRTM, rattaché à la Faculté de Musique et Musicologie) et le Laboratoire TICKET (rattaché à la Faculté d’Ingénieurs en Informatique, Multimédia, Systèmes Télécommunications et Réseaux) de l’Université Antonine et par le Programme IDEFI-CréaTIC de l’Université Paris 8.